26 sept. 2017

Kit Émergence, de la French Tech Alsace : Serez-vous lauréat ?
Créé il y a deux ans comme un dispositif de soutien au développement de jeunes entreprises innovantes opérant sur le territoire de l’Eurométropole dans les secteurs du numérique et de l’économie créative, le Kit Emergence 2017, désormais piloté par la French Tech Alsace, est à présent lancé.

Objectif du Kit Émergence French Tech Alsace
L’objectif du Kit Émergence est d’accompagner en 2018 deux jeunes entreprises indépendantes pour leur permettre de consolider leur modèle économique et de conforter leur position sur le marché.

Éligibilité
L’appel à projets vise prioritairement des entreprises porteuses d’un projet innovant, à fort potentiel économique et susceptibles d’une forte croissance en France et à l’international.
Sont éligibles des entreprises indépendantes, notamment du secteur numérique et créatif, domiciliées sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg.
Cet appel à projets est ouvert aux entreprises ayant au maximum trois ans d’existence et à celles en cours de création (créées au plus tard au 30/11//2017).

Modalités
Les entreprises lauréates du Kit Émergence bénéficieront sur l’année 2018:
  • D’un lieu et d’équipements de travail pour une durée de six mois maximum une à trois places dans l’espace de coworking du Shadok, en fonction des besoins de l’équipe ; accès aux services et aux équipements de l’espace de coworking (réseau, imprimante, rangements, etc.) ainsi qu’aux espaces et ressources du Shadok (salles de réunion, espaces de travail, FabLab sur abonnement, bar-salon) dans les mêmes conditions que les occupants de l’espace de coworking.
  • D’un parcours d’accompagnement sur mesure coordonné par la French Tech Alsace, composé notamment des services complémentaires des partenaires : Alsace Digitale (ex : mentoring par les pairs) ; ACCRO (ex : sessions de coaching dans le cadre de Coaching expert Accro) ; CCI Alsace Eurométropole (ex : stage « 5 jours pour entreprendre ») ; Orange (ex : accès aux ateliers de l’accélérateur Orange) ; Shadok (ex : mise à disposition d’espace pour soirée de mise en réseau).
  • D’un financement de 7 500 € TTC apporté par l’Eurométropole de Strasbourg destiné à contribuer au financement de dépenses d’investissement (corporelles ou incorporelles) dans un ou plusieurs des domaines suivants : Prototypage et achat de matériel ; Brevets, licences, marques ; Frais RetD ; Études, conseils de mise sur le marché (juridique, fiscal, marketing) ; Création de logiciels et sites internet.
Les candidatures sont ouvertes !
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au lundi 23 octobre 2017 avant minuit.
Le dossier de candidature est à adresser obligatoirement en version électronique à La French Tech Alsace contact@lafrenchtech-alsace.eu

Vous souhaitez bénéficier du Kit Émergence de la French Tech Alsace ?
Information complète et dossier de candidature à télécharger sur :
 http://www.lafrenchtech-alsace.eu/actualite/kit-emergence-french-tech-alsace/
Source : French Tech Alsace







25 sept. 2017

Tout sur le Zéro Déchet !
L’association Zéro Déchet Strasbourg a le plaisir de vous convier à cet événement, festif et symbolique : le lancement officiel des Défis Foyer Zéro Déchet il prendra la forme d’une conférence ouverte à tous et toutes qui abordera à la fois la démarche, mais surtout le mode de vie «zéro déchet».
 Le 30 Septembre 2017 à la Mairie de Strasbourg
16H : Conférence
18H30 : Apéritif  et remise des kits aux foyers, en présence des élus et de M. Herrmann.

Le défi foyers Zéro Déchet
Le projet, subventionné par l’Eurométropole de Strasbourg, est un challenge relevé par 22 foyers résidant dans l’Eurométropole.
L’objectif du défi : réduire la masse de sa poubelle de 30% ! (Ordure ménagère résiduelle).
Il s’agit de la première édition, elle aura lieu de septembre 2017 à février 2018.

La conférence
Une conférence sera menée par 3 voix : Zéro Waste France, Surfrider et Céline Portal.
Elle démarrera à 16h et se tiendra à la Mairie, Salle des Conseils, 1 Parc de L’Étoile à Strasbourg.
  • Laura Chatel, Zero Waste France : Laura Chatel présentera le mouvement Zéro Waste, les actions menées par Zéro Waste France, et aussi les initiatives citoyennes, entrepreneuriales et territoriales qui se développent en France et en Alsace. Une belle motivation pour motiver à l’engagement collectif, et local !
  • Daisy Maslo, Surfrider : Daisy Maslo parlera de l’association et de ses missions. Les déchets aquatiques n’auront plus de secrets... Une explication du processus terre ---> mer, ses impacts et pourquoi nous sommes tous concernés, nous permettra de faire le lien entre notre territoire et les océans. Des moyens d’actions (réduction de la production des déchets et amélioration du cycle de traitement) seront évoqués.
  • Céline Portal, « Zéro déchet ou l’art d’alléger sa vie » : «On nous fait croire que le bonheur c’est d’avoir, de l’avoir plein nos armoires» chante Alain Souchon dans sa célèbre chanson Foule sentimentale. Le modèle dominant actuel est d’inciter à la consommation à tout prix. Offres promotionnelles et réductions alléchantes nous poussent à acheter des biens sur emballés dont nous n’avons pas besoin, ce qui génère une masse phénoménale de déchets ainsi que l’épuisement de nos ressources naturelles. Comment consommer autrement, simplement, en trouvant des alternatives joyeuses qui permettent de gagner du temps, d’améliorer sa santé tout en réduisant son budget... Quelles sont les solutions pour désencombrer son intérieur à tous les niveaux, et remettre la place à l’essentiel dans sa vie… Venez écouter une conférence sur un mode de vie « zéro déchet » qui libère !
Céline Portal, formatrice en eco-consommation, a fait le choix de consommer sans produire de déchets. Redéfinir ses priorités vers le bien-être, acheter en vrac et local, bannir tous les produits industriels et transformés, lui ont procuré un changement de vie bénéfique sur sa santé et sa joie de vivre. Elle partage sa démarche, ses trucs et astuces du quotidien qui permettent en plus de réaliser des économies de 30% sur son budget mensuel.

L’apéro !
À 18h30 suivra un moment convivial, amorcé par un discours de M. Herrmann et en présence des élus (Françoise Bey et Jeanne Barseghian, entre autre).
Ce sera le temps fort : nos bénévoles remettront le kit de démarrage aux foyers.
Ce kit leur permettra de démarrer le défi plus facilement avec des outils pratiques du quotidien du mode de vie Zéro Déchet.
Il est composé de sacs, totebag, sac à vrac, gobelet réutilisable, guide, livre, bocaux, oriculi, lingettes démaquillantes, autocollant stop pub, éponge en microfibre et bien d’autres outils pratiques...
Nous partagerons ensuite un apéritif, bio, zéro déchet et local, préparé par la Backerstub.

Le Zéro Déchet
De nombreuses solutions permettent aujourd’hui de réduire notre empreinte écologique. Une des solutions les plus accessibles est de commencer par réduire nos déchets. Parce que nous en produisons tous, chaque jour, et surtout parce que collectivement, cela aura réellement de l’impact sur l’environnement et notre quotidien.
Lors de nos achats domestiques, pour se nourrir, prendre soin de soi, mais aussi au travail et lors de nos déplacement, nous générons des déchets. Ces déchets, aux conséquences négatives sur notre
environnement, peuvent être évités.

Le défi : les foyers
Les 22 foyers (45 adultes, 23 enfants), sélectionnés au printemps 2017 habitent tous l’Eurométropole de Strasbourg : Strasbourg, Lingolsheim, Eckbolsheim, Schiltigheim, Souffelweyersheim, Illkirch, Plobsheim.
La typologie des foyers est volontairement variée : 2 colocs’, 11 couples avec enfants, 4 couples sans enfants, 3 personnes seules et 2 personnes seules avec enfants.
Le défi : le déroulé
Des ateliers sont prévus de septembre à février, pour permettre aux foyers de se familiariser avec la démarche, d’apprendre différentes techniques, astuces, facettes du zéro déchet : compost, cuisine, couture, fabrication de produits d’entretiens, cosmétiques, ateliers de noël, repair’café, conférences, informations,…
Ces ateliers sont réalisés par des professionnels locaux : L’essentiel chez Raphael, La Maison du Compost, Ozétik, Tadam Couture, Maman Bridndille, Association Zéro Déchet Strasbourg.
Un suivi personnalisé est réalisé tout au long de l’aventure par des bénévoles pour accompagner et conseiller les foyers, au cas par cas, sur-mesure, par mail et téléphone.
Chaque mois, les foyers pèseront la masse des déchets (en kg) produits. Cela permettra d’observer si l’objectif a été atteint au bout des 6 mois !
Précisons tout de même que le Zéro Déchet ne se résume pas au poids de notre poubelle.
Ce mode de vie donne la capacité de prendre le pouvoir sur notre consommation, de redécouvrir des choses simples, des aliments bruts, de faire, vivre, partager des expériences. Il nous détache progressivement de la possession pour plus de sérénité.
Il encourage le partage et le respect des hommes, de la nature, des ressources.




Signature d’une convention de partenariat entre la Banque Populaire  Alsace Lorraine Champagne et ICN Business School
Pascal SORNETTE Directeur des ressources humaines, représentant Dominique WEIN Directeur général de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne et Florence LEGROS, Directrice générale d’ICN Business School ont eu le plaisir de procéder à la signature d’une convention de partenariat entre la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne et ICN Business School
L’objectif est de développer les relations de partenariat afin de favoriser les échanges entre les étudiants, les professeurs, les diplômés ICN et les collaborateurs BPALC dans le cadre d’actions communes en termes d’insertion professionnelle et de pédagogie.
Ce partenariat croisé entre la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne et ICN Business School existe de longue date et les interactions se renforcent chaque année dans l’intérêt réciproque et avec la pleine satisfaction de chacun des acteurs engagés.

Pascal SORNETTE
« La banque se veut une banque citoyenne et le dynamisme et la performance qu’elle a su se construire, c’est en grande partie en restant fidèle à l’esprit de ses fondateurs de grande banque coopérative régionale.
C’est donc tout naturellement, en tant que partenaire privilégié d’ICN Business School depuis 2007, qu’elle ne pouvait que renouveler son partenariat avec un don de 75 000 € sur 3 ans. »
Par ce don, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne, banque coopérative, confirme son engagement aux côtés d’ICN Business School et plus globalement son implication forte dans l’enseignement supérieur du Grand Est.
  • Cette convention permet à la BPALC et ICN Business School de financer des actions communes autour de stages et de l’emploi pour les étudiants et diplômés de l’école, de forums ou d’autres événements emplois. La banque siège également au jury d’admission du programme ICN Grande Ecole.
Ce partenariat gagnant / gagnant rend le cercle vertueux de ses formations assez inédit :
- De nombreux collaborateurs de la BPALC participent à des actions pédagogiques vers les étudiants ICN de 3ème année, futurs cadres et dirigeants.
- Et parallèlement, tous les managers supérieurs de la BPALC sont formés à l’école de management M2 d’ICN Business School selon un programme établi sur mesure pour revisiter les méthodes managériales et affiner les compétences (plus de 1 200 heures de formation).
  • Particulièrement sensible au handicap, il apparaît essentiel et indispensable de développer une approche conjointe avec ICN Business School autour de cette thématique qui, avec la mixité, est au coeur de la politique RH de la BPALC (recrutement, aménagement des postes de travail…). Pour exemple, une intervention cette semaine d’une collaboratrice de la BPALC auprès d’étudiants de 3ème année sur le thème « la diversité, facteur de performance dans l’entreprise » à l’instar de celle de Yves SAND, Directeur Développement Durable, RSE et Innovations de la BPALC dans le cours DD/RSE des étudiants de dernière année du Bachelor SUP’EST.
  • Il faut tendre vers une intelligence collective sur ces thématiques afin de rendre les entreprises plus riches, plus collaboratives et plus innovantes.

Florence LEGROS
« Cette convention de partenariat est le parfait reflet de l’ancrage profond d’ICN Business School dans le tissu socio-économique local et de son engagement permanent auprès du monde de l’entreprise. La collaboration privilégiée et personnalisée qui existe entre l’école et la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne est une véritable source d’enrichissement réciproque. Nous sommes ravis de poursuivre et renforcer plus encore les échanges entre nos 2 établissements et de mettre à disposition de la BPALC le savoir-faire de l’école en matière de créativité et de développement personnel. »

Témoignage de David MARCHAL, directeur adjoint des ressources humaines de la BPALC, intervenant régulier à ICN Business School
« J’ai eu la chance de pouvoir enseigner au sein d’ICN durant 5 ans, dont 3 années en qualité de professeur affilié. De nombreuses années et de belles actions menées ensemble : présence dans les forums, présentation de nos métiers aux étudiants, accueil de stagiaires, dispense de cours par des collaborateurs BPALC.
Ce fut une réelle opportunité de faire partie des intervenants ICN sur les domaines du management, du marketing et des RH, qui m’a permis un partage d’expérience avec les plus jeunes et aussi de pouvoir évoquer notre culture d’entreprise et nos valeurs avec eux.
Le monde est en perpétuel changement, le contact avec les étudiants nous permet de conserver un lien avec les populations Y, Z et K qui arrivent. Ainsi, nous pouvons adapter notre mode de recrutement, de communication, de management… et de ce fait mieux travailler sur notre marque
employeur et notre gestion des RH.
A titre d’illustration, chaque année au séminaire de 3ème année du programme ICN Grande Ecole, un de nos managers ou collaborateurs RH intervient sur une thématique choisie, telle que : handicap,
évolution des modèles managériaux…. Cette année, Philippe BAVOUX, gestionnaire de carrières à Strasbourg, est intervenu sur le sujet du recrutement et de l’intégration des nouveaux entrants. ».

Cette convention de partenariat illustre parfaitement les valeurs humanistes de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne à travers les générations : proximité, respect, solidarité, modernité et professionnalisme, performance durable, innovation et intérêt pour la formation.

Ces valeurs fondamentales et essentielles de banque coopérative ont su faire leurs preuves, et placent la banque comme un partenaire privilégié pour mobiliser les compétences réciproques des collaborateurs BPALC et des formateurs d’ICN Business School dans une collaboration double gagnante/gagnante.

La BPALC a même innové par la création d’un outil de mesure des efforts sociétaux entrepris.
Il s’agit du Dividende Coopératif et RSE qui valorise à 7 275 086 euros pour l’année 2016 les engagements de la banque, ce qui la positionne au premier rang des Banques Populaires.

Bien enracinée dans sa région mais aussi ouverte sur le monde, la BPALC poursuit son action coopérative dans la vie économique, sociale et culturelle et conjugue les solidarités : «Additionner les forces et multiplier les chances».
Renseignements sur www. icn-artem.com et sur www.bpalc.fr

A propos de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne
Banque coopérative, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne est la banque conseil de tous ceux qui entreprennent. La BPALC exerce tous les métiers de la banque commerciale et de l’assurance dans une relation de proximité avec sa clientèle.
Implantée sur 9 départements l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, les Vosges, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, la BPALC est la 3ème banque du réseau des Banques Populaires avec 922 000 clients (dont 334 000 de sociétaires), 270 agences et Centres d’Affaires et 3 000 collaborateurs.
La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne fait partie du 2ème groupe bancaire en France : le Groupe BPCE.

A propos d’ICN Business School
Membre du chapitre des écoles de management au sein de la Conférence des Grandes Écoles, ICN Business School forme ses étudiants et des cadres à développer dans les entreprises l’innovation par la créativité. Elle oriente sa pédagogie sur la transversalité grâce notamment à son partenariat avec Mines Nancy et l’Ecole nationale supérieure d’art et de design de Nancy (Alliance Artem). La communauté ICN est animée par trois valeurs fondamentales : l’ouverture, l’engagement et l’esprit d’équipe.
ICN Business School, c’est également :
- 3 000 étudiants dont plus de 38 % d’étudiants étrangers
- 71 professeurs permanents et 24 affiliés
- 6 campus : Nancy et Metz (France), Nuremberg (Allemagne), Chengdu et Shanghai (Chine), Dakar (Sénégal)
- 4 bureaux de représentation à l’étranger
- Plus de 150 universités étrangères partenaires dans le monde
- 13 000 diplômés
Créé en 1905, ICN Business School est un établissement d’enseignement supérieur privé, reconnu par l’État, qualifié EESPIG et associé à l’Université de Lorraine. Il est accrédité EQUIS et AMBA.

 www.bpalc.fr                                        www. icn-artem.com 


La Région accompagne la reconversion des sportifs de haut niveau par la formation en alternance

Samedi 23 septembre dernier  à Sarrebourg, Jean-Paul Omeyer, Conseiller régional du Grand Est, Président de la Commission Sport, a présenté le dispositif régional de sécurisation du parcours des sportifs de haut niveau par la formation en alternance, mis en place par la Région pour accompagner les sportifs dans leur projet professionnel. Cette présentation a été suivie d’un temps d’échanges avec les acteurs du secteur sportif de Sarrebourg, puis du derby de handball masculin de National 1 entre Sarrebourg Moselle Sud et Epinal.

Jean-Paul Omeyer poursuit ses réunions d’informations avec les associations, les structures sportives (clubs de haut niveau, ligues et comités régionaux) et les acteurs sportifs dans les territoires du Grand Est afin d’expliquer la nouvelle politique sportive de la Région.
A ce titre et en complément de l’aide personnalisée attribuée chaque année aux sportifs de haut niveau, la Région souhaite développer l’accompagnement des athlètes dans la sécurisation de leur parcours professionnel. En lien avec sa compétence « formation initiale », l’Institution régionale propose ainsi aux sportifs de faciliter leurs démarches dans la mise en place d’un cursus de formation par la voie de l’alternance adapté à leurs contraintes sportives.
Les sportifs pourront ainsi bénéficier de formations diplômantes dédiées aux métiers de l’animation et du sport, dans des Centres de Formations d’Apprentis régionaux via des organismes de formations reconnus comme les CREPS, l’IFCAAD, les ligues de l’enseignement, etc. A titre d’exemples, on peut citer : les formations d’animateur sportif polyvalent, de moniteur d’équitation ou encore de maître-nageur sauveteur.
Mais ce dispositif en faveur des sportifs de haut niveau, mis en place en étroite collaboration avec l’Association des Métiers du Sport et de l’Animation (APMSA) du Grand Est, va plus loin, en s’adaptant au projet personnel de chaque sportif et en ouvrant ainsi les offres de formation adaptée à tout domaine d’activité. L’APMSA fait ainsi le lien entre le sportif, son club, l’établissement de formation et une entreprise formatrice prête à accueillir l’athlète malgré ses contraintes compétitives, consciente de la valeur ajoutée de l’expérience de vie d’un sportif au sein de ses effectifs, en termes de cohésion de groupe, d’esprit d’équipe, de dynamique, de remise en question, d’affrontement de nouveaux défis, etc.
Ce dispositif illustre l’engagement de la Région en faveur du sport. Le Grand Est compte en effet un tissu associatif très dense, regroupant plus de 14 000 clubs et près de 1,3 million de licenciés, se situant ainsi parmi les régions les plus sportives de France.
La politique sportive de la Région se veut ambitieuse et évolutive, dans le cadre d’un dialogue permanent avec les autres collectivités, les services de l’Etat, les ligues et les comités sportifs régionaux. En 2017, la Région consacre aux sports un budget de 19 M€ avec deux mots d’ordre : excellence et proximité. Elle consolide ainsi son soutien aux athlètes, aux ligues et aux clubs de haut niveau de tout le territoire du Grand Est, véritables ambassadeurs de l’identité et de l’attractivité régionales à l’échelle nationale et internationale.
Que ce soit en accompagnant les clubs et les sportifs au quotidien mais aussi dans l’organisation de grandes compétitions internationales, la Région Grand Est s’engage en faveur du sport de haut niveau, vecteur de dynamisme et d’attractivité régionale.

Retrouvez tous les détails de la politique sportive mise en place par la Région Grand Est sur son site officiel : http://www.grandest.fr/region-grand-devoile-nouvelle-politique-sportive-2/


Les chiffres clés du secteur du sport dans le Grand Est :
  • Le tissu sportif régional compte plus de 14 000 clubs
  • Près de 1,3 million de licenciés,
  • Près de 300 événements sportifs subventionnés,
  • Plus de 350 clubs professionnels et/ou de hauts niveaux accompagnés pour la saison 2016/2017,
  • 701 sportifs de haut niveau et espoirs régionaux soutenus en 2017,
  • 80 ligues et comités sportifs régionaux amenés à fusionner à l’échelle du Grand Est,
  • 3 centres de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS).



SIEL BLEU :  Après un Tour de France à vélo, ils seront de retour le 28 septembre prochain !

Pour fêter ses 20 ans, Siel Bleu s’est engagé dans un formidable tour de France à vélo. Pendant un mois,  depuis le 28 août  et jusqu'au 28 septembre 2017, ses deux dirigeants et fondateurs sont en train de parcourir pas moins de 3 500 km en 24 étapes.
Leurs objectifs : venir à la rencontre des bénéficiaires des activités physiques adaptées partout en France, réunir et remercier tous les acteurs de l’aventure, partenaires et salariés, et, surtout, faire connaître au plus grand nombre les bienfaits de l’activité physique adaptée sur la santé et sur la qualité de vie.
De Strasbourg à Bordeaux en passant par Lille, Paris, Montpellier ou Lyon, c’est bien à un tour de France auquel se sont attelés  Jean-Daniel Muller et Jean-Michel Ricard, les deux fondateurs de Siel Bleu.
Venant à vélo au-devant de leurs équipes, de leurs partenaires et des bénéficiaires de leurs programmes, ils ont souhaité démontrer par l’exemple les bienfaits de l’activité physique, du partage et de la rencontre. Leur action se veut également mobilisatrice des principaux acteurs de la santé en France, institutions de prévoyance, groupes hospitaliers, maisons de retraites…

LE  PARCOURS EN 24 DATES :
Le 28 août à Strasbourg, le 30 août à Besançon, le 31 août à Beaune, le 1er septembre au Puy-en-Velay, le 2 septembre à Toulon, le 4 septembre à Marseille, le 5 septembre à Lyon, le 6 septembre à Montpellier, le 7 septembre à Toulouse, les 8 et 9 septembre à Agen, les 11 et 12 septembre à Arcachon, le 13 septembre à Bordeaux, le 14 septembre à Poitiers, le 15 septembre à Cholet, le 16 septembre à Rennes, le 18 septembre à Blois, le 19 septembre à Paris, le 20 septembre à Caen, le 21 septembre à Calais, le 22 septembre à Lille, le 25 septembre à Reims, le 26 septembre au Lac du Der, le 28 septembre à Furdenheim.

Un mois et 3500 km plus tard, il seront de retour le 28 septembre prochain, avec pour bagages le souvenir des multiples moments qu’ils ont pu vivre, des difficultés physiques par-dessus lesquelles ils ont roulé, des milliers de sourires échangés…
L’arrivée des cyclistes se fera vers 15h devant la Salle Pierre Muller (pour la petite histoire, cette salle porte le nom du père de l’un des fondateurs de Siel Bleu), rue du stade à Furdenheim. 
Cette arrivée marquera le début des festivités, animations diverses, projection de films, activité physique adaptée, explications et autre restauration seront de la partie.

Source : Siel Bleu

EN SAVOIR PLUS SUR SIEL BLEU

Le Groupe Associatif Siel Bleu se positionne comme un acteur de santé publique à part entière. Il a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la vie des personnes à travers la pratique d’une activité physique adaptée (APA), considérée comme une nouvelle offre thérapeutique non-médicamenteuse. Cette activité physique est adaptée selon les envies, les besoins et les capacités de chaque bénéficiaire. Une des convictions fortes de notre organisation est l’accessibilité financière de nos activités au plus grand nombre de personnes… « Etre et se maintenir en bonne santé doit rester un droit et non pas devenir un luxe ».

Les débuts de Siel Bleu

L’histoire de Siel Bleu commence en 1997, lorsque deux jeunes diplômés de la Faculté des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de Strasbourg, Jean-Michel Ricard et Jean-Daniel Muller effectuent un stage dans une association strasbourgeoise : l’ABRAPA (Association Bas-Rhinoise d’Aide et aux Personnes Agées).
L’ABRAPA a été créée en 1961 aux fins de venir en aide aux personnes âgées du Bas-Rhin et de faciliter leur maintien à domicile. Jean-Michel et Jean-Daniel, déjà sensibilisés au problème de la dépendance des personnes âgées, ouvrent la porte des maisons de retraite à l’activité physique et plus précisément l’activité physique adaptée.
C’est le début d’une grande aventure collective. Ils décident alors de créer une association à but non lucratif dont le fondement repose sur l’activité physique adaptée (APA) utilisée comme outil de prévention aux objectifs cognitif, physique, social et sociétal.

Les développements
Le Groupe Associatif Siel Bleu se lance énergiquement dans cette nouvelle voie. En plus de leurs cours, les Sielbleusiens parcourent toute la France pour chercher des soutiens et étendre leur activité. Grâce à leur force de conviction et à leur dynamisme, l’association Siel Bleu se développe sur le territoire national.
De nouvelles entités voient le jour.
Son action reposant sur l’activité physique adaptée, Siel Bleu prend conscience que certaines situations nécessitent un accompagnement à domicile. C’est ainsi qu’apparaît Domisiel qui, comme son nom l’indique, propose des prestations intervenant directement chez les personnes.
Riche de son expérience dans l’activité physique adaptée, le Groupe Associatif propose également des activités pour les salariés avec Siel Bleu a
Aujourd’hui, le Groupe Associatif Siel Bleu compte plus de 600 salariés qui interviennent auprès de plus de 5 000 lieux d’intervention en France. Le groupe est également présent en Belgique, en Irlande et en Espagne, avec des petites soeurs associatives ou sous forme de fondations.


Quels bénéficiaires pour quels sourires ?
Le Groupe Associatif Siel Bleu accompagne plusieurs publics afin de proposer un parcours de prévention tout au long de la vie.

Quelques exemples…
  • Les Seniors et personnes âgées
L’offre d’activités Siel Bleu, est composée de manière à répondre à tous les besoins et à s’adresser à différents publics, prenant en compte les âges et les degrés d’autonomie différents.
Gym Prévention Santé - Equilibre en bleu - Relaxation posturale - Gym sur chaise - Gym Alzheimer - Gym autour de la table
Ces activités s’adaptent véritablement dans la mesure où elles se pratiquent en groupe (sous l’égide de Siel Bleu) ou à domicile (sous l’égide de Domisiel).
  • Les Proches Aidants
Par ailleurs, afin de répondre d’autant mieux aux besoins des personnes âgées dépendantes, Siel Bleu propose également un accompagnement à leur aidant proche.
Gym Aidant Aidé : la personne âgée et son aidant exécutent tous deux les mouvements proposés par le Chargé de prévention, ce qui ressert la relation des deux membres du binôme et facilite leur cohabitation.
Siel Bleu délivre également des formations qui accompagnent les aidants et leur permettent de mieux gérer leur quotidien.
  • Les personnes en situation de handicap
Parcours moteur - Pluricycle
L’ensemble des programmes handicap (mental, psychique et moteur) sont destinés à lutter contre la sédentarité, l’obésité et les pathologies liées au handicap.
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques
Le principe est de proposer un parcours liant une offre thérapeutique traditionnelle et une offre thérapeutique non médicamenteuse, comme l’activité physique, qui commence à être reconnue comme telle. L’activité physique adaptée chère à Siel Bleu se décline à différentes pathologies de maladies chroniques. Les exercices proposés permettent d’accompagner les soins, de participer à la guérison, de limiter les répercussions de la maladie ou de ralentir l’avancement de la pathologie.
Cancer - Alzheimer - Diabète - Surpoids / Obésité - Parkinson - Sclérose en plaque - BPCO - Insuffisance cardiaque - VIH

Dans le cadre de l’accompagnement maladies chroniques, Siel Bleu propose un parcours global d’accompagnement, parcours au cours duquel le bénéficiaire devient lui-même acteur de sa propre santé. L’association forme de plus en plus de ses salariés à cette nouvelle approche : l’éducation thérapeutique.
  • Les salariés
Les actions et les formations de Siel Bleu au Travail s’adressent aux salariés. Elles peuvent être ponctuelles ou il peut s’agir d’activités régulières, comme la Gym at Work.
Gym at work : propose des exercices pour plus de bien-être au travail : pour les aidants afin de faciliter les mouvements physiques de leur quotidien avec la personne âgée ou atteinte de handicap qu’ils assistent, pour les employés administratifs pour prévenir certaines douleurs.
Concernant les autres secteurs économiques, Siel Bleu au Travail est une organisation qui a pour objectif de maintenir ou d’améliorer les conditions de vie au travail des salariés d’entreprise ou d’organisation. Les activités sont tout à fait personnalisées et s’adaptent à tous les publics. Siel Bleu au Travail met ainsi en avant l’expertise de Siel Bleu en matière d’activité physique adaptée.
Les séances sont placées sous la responsabilité de professionnels diplômés. Siel Bleu au Travail intervient dans toute la France. Cela permet aux organisations nationales de mettre en place des prestations pour l’ensemble de leurs salariés sur le territoire français.



Valeurs
  • S – Solidarité
L’une des valeurs principales sur laquelle se fonde le Groupe Associatif Siel Bleu est la solidarité : la solidarité avec tous les bénéficiaires et leur famille, la solidarité des salariés avec le partage des connaissances et des expériences, la solidarité des partenaires qui contribuent à faire vivre le Groupe Associatif, la solidarité avec d’autres grandes causes de l’économie sociale.
  • I – Innovation
L’Innovation du Groupe Associatif Siel Bleu s’exprime à travers sa participation à des programmes de recherche (avec l’INSERM par exemple), mais aussi par son souci d’ouvrir des activités physiques adaptées à de nouveaux publics. L’innovation va de paire avec la recherche d’une qualité toujours plus importante des activités.
  • E – Ethique
Toutes les actions du Groupe Associatif Siel Bleu sont régies par une éthique visant à privilégier l’humain, la santé et la qualité de vie. Pour nous, la santé ne s’achète pas, la santé est un droit.
  • L – Liberté
Le Groupe Associatif Siel Bleu revendique son indépendance et entend la conserver. Indépendant de tout groupement politique, il se veut également libre de tout attachement financier en n’acceptant jamais l’exclusivité d’un partenariat.
  • B – Bien Commun
Les activités du Groupe Associatif Siel Bleu ont pour objectif le Bien Commun. Alors que l’Intérêt Général vise à l’intérêt d’une société dans son ensemble, le Bien Commun a pour objectif le bien-être de chaque personne composant cette société.
  • L – Libres
Des bénéficiaires libres de pratiquer ou pas les activités, des partenaires libres de leur soutien à Siel Bleu, un Groupe Associatif libre dans ses opinions et de ses combats.
  • E – Ecosystème
Le Groupe Associatif Siel Bleu évolue dans un écosystème composé de professionnels de la santé, du social, de la nutrition, de l’économie sociale et solidaire, et bien d’autres encore… Il est partie prenante de cet écosystème.
  • U – Universel
Les activités du Groupe Associatif Siel Bleu s’adressent à tous sans exception. L’impact positif de la pratique d’activité physique sur la santé et le bien-être n’a pas de limites de frontières. C’est pourquoi le Groupe Associatif Siel Bleu exporte déjà son modèle en Europe avec l’Irlande, la Belgique et l’Espagne. Affaire à suivre…


Siel Bleu : un outil de Bien Commun
Grâce à son solide réseau national et local ainsi qu’à l’appui d’alliés de stature importante, Siel Bleu a su attirer l’attention et construire un modèle économique convaincant, tout en développant la formation de ses équipes. Des liens ont été créés avec des acteurs incontournables du monde de la santé et des partenariats forts et durables sont conclus avec des organismes de retraite et de prévoyance afin d’aider au financement des activités de Siel Bleu.
Cependant, si le modèle Siel Bleu est un modèle pionnier, il se veut également être un outil de Bien Commun pour chaque individu. En effet, ses activités ont pour objectif la prévention et l’accession de tous à un modèle de « santé durable », qui répond, dans le domaine médical, au domaine du développement durable.
C’est pourquoi le Groupe Associatif a déjà remporté de nombreuses récompenses, à l’échelle nationale, mais aussi internationale.

Quelques exemples de prix et de reconnaissances :
2014 : Lauréat de la Fondation Schwab au niveau international
2014 : Hermès de l’Innovation dans la catégorie « Amélioration de la condition humaine »
2011 : Prix national de l’Entrepreneur de l’Année – catégorie Engagement Sociétal
2011 : Prix Coup de Coeur du Forum des Associations et des Fondations
2010 : “This is European Social Innovation”, un des 10 projets les plus innovants sélectionnés par la Commission Européenne
2009 : récompensé par le Réseau « Entreprendre en Alsace »
2009 : Récompensé par Handéo avec Domisiel
2007 : 1er Fellow soutenu par Ashoka France
2006 : Trophée Service Plus (coup de coeur du jury)
2000 : Prix de la Fondation d’Alsace


EN SAVOIR PLUS
http://www.sielbleu.org/


24 sept. 2017

Congès HLM de Strasbourg : Les temps forts de l'AREAL et de l'URHlmGE
A l’occasion de la tenue du Congrès de l’Union sociale pour l’Habitat, l’Areal et l’URHlmGE prendront une part active à l’événement. Lors de cette rencontre nationale, les associations territoriale et régionale se sont particulièrement investies et ont pris l’initiative d’organiser de grandes rencontres et moments forts, pour aborder les questions spécifiques à l’Alsace et au Grand Est pendant ces journées exceptionnelles, alors que l’actualité elle-même, se focalise sur le logement social.

Elles rassembleront l’ensemble des acteurs du logement social de la région, autour d’un programme dense de rencontres thématiques, et d’échanges sur les sujets d’actualité :
  • A la veille du Congrès - Lundi 25 septembre
- de 15h à 17 h – Maison de la Région à Strasbourg – Place Adrien Zeller - Table Ronde, sur le thème : « Quelle place pour l’habitat dans les politiques intégrées au SRADDET ? »

Ce séminaire réunira les représentants du Conseil régional du Grand Est, du Conseil économique social et environnemental régional, de l’Union régionale Hlm du Grand Est, de la Fédération française du Bâtiment, de la Fédération des promoteurs immobiliers.
Ensemble, ils débattront des implications du SRADDET, Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire.
- 19 h – Illiade – 11 Allée François Mitterrand – Illkirch Graffenstaden - Soirée de célébration des 100 ans d’Habitat de l’Ill
A la veille du congrès, Habitat de l’Ill organise cette soirée de gala qui clôturera l’année de célébration de son centenaire par un programme très diversifié et festif.
  • Mardi 26 septembre

- de 10h à 11h – Parc des Expositions - Ouverture officielle du 78ème Congrès National de l’Union Sociale pour l’Habitat
- de 11h15 à 12h15 – Palais de la Musique et des Congrès – Salle Schweitzer - Table Ronde, sur le thème : « La rénovation thermique et énergétique du parc Hlm en Alsace - »
Les acteurs du logement social en Alsace feront le bilan de leurs actions, engagements et investissements en faveur de la rénovation thermique et énergétique du parc social alsacien pour la période 2014/2016 et échangeront sur les perspectives des années à venir
- de 12h30 à 14h – Parc des Expositions – Hall 8 – Allée K – Stand 18 - Inauguration de l’espace d’accueil commun Areal et Eurométropole de Strasbourg
L’Areal et l’Eurométropole de Strasbourg inaugureront leur stand commun, espace d’accueil, de rendez-vous, et d’information sur le logement social dans l’Eurométropole de Strasbourg et en Alsace.
- 15h15 – Parc des Expositions – Hall 7.1 – Stand GRDF - Signature de la Charte Energie Patrimoine entre l’Union Régionale Hlm du Grand Est et GRDF
La transition énergétique est un enjeu majeur, au coeur de l’actualité et des débats. C’est un thème qui tient à coeur l’Union Régionale Hlm du Grand Est et GRDF qui ont décidé de s’associer dans le cadre d’un partenariat d’avenir.
  • Mercredi 27 septembre

- de 11h00 à 12h00 – Parvis du Forum : Table ronde sur les partenariats locaux dans le Grand Est
La Fédération Nationale des Associations Régionales organise une table ronde sur le thème des partenariats locaux dans le Grand Est. Trois témoignages des relations bailleurs et territoires seront portés par les représentants des organismes et des collectivités du Grand Est. Y figurera entre autre une présentation de l’expérimentation du dispositif de cotation de la demande par Denis RAMBAUD, président de l’Areal, et Syamak Agha Babaei, vice-président de l’Eurométropole en charge de la politique de l’Habitat.
  • Jeudi 28 septembre

-de 9h00 à 9h45 – Parc des Expositions – Salle Schweitzer - Assemblée Générale de l’Union Régionale Hlm du Grand Est
Créée il y a tout juste un an, par la volonté de l’Areal, l’Arelor et l’Arca, les membres de l’Union Régionale Hlm du Grand Est tiendront leur Assemblée Générale durant le congrès et feront le bilan de cette première année de l’Union, qui a été riche et fructueuses en actions menées en commun. L’Union Régionale Hlm du Grand Est est la première structure régionale de représentation des organismes hlm créée sur le nouveau périmètre régional.
- de 9h45 à 10h30 – Parc des Expositions – Stand Areal – Hall 8 – Allée K – Stand 18 - Signatures officielles de Chartes et Conventions
Dans l’actualité du Congrès, plusieurs partenariats seront officialisés, notamment ceux entre l’Areal et l’Eurométropole de Strasbourg par la signature de deux chartes, l’une portant sur la réforme des attributions de logements sociaux et l’autre sur la vente en état futur d’achèvement (VEFA), en présence de Syamak Agha Babaei, vice-président de l’Eurométropôle en charge de l’habitat, et de Denis Rambaud, président de l’AREAL
- de 14h à 14h45 – Salle Plénière – Hall 9 - Remise des Trophées de l’Innovation dans l’Habitat social
Pour la première fois au sein du congrès, l’USH et ses partenaires ont créé les Trophées de l’Innovation Hlm pour valoriser le foisonnement d’initiatives innovantes dans le secteur du logement social.
Sur une centaine de dossiers de candidature à travers toute la France, 12 finalistes ont été retenus, dont un seul pour notre région : Habitat de l’Ill pour « Lieu Commun ».
  • Pendant les trois jours de congrès

- Entre les Halls 8 et 7.2 - Exposition du bus « Mon appart' éco malin »
Le dispositif « Mon appart' éco malin » a été mis en place afin de sensibiliser le public alsacien aux économies d'énergie via l'animation d'un bus pédagogique, qui symbolise un appartement.
A bord de ce bus, qui sillonne les routes d'Alsace depuis octobre 2016, 2 animateurs expliquent aux personnes, notamment celles en situation de précarité, comment réaliser des économies d’énergie dans leur logement. Tout en faisant un geste éco-responsable, elles apprennent à mieux maîtriser leurs dépenses d’énergie et ainsi leur budget global.