Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

Les élus, Lilla Mérabet et Jean Rottner, Vice-Présidents de la Région, Isabelle Héliot-Couronne, Présidente de la Commission Innovation, Sylvain Waserman, Président de la Commission Développement Économique, les Conseillers Régionaux Délégués Catherine Zuber et Bernard Stalter pilotent depuis trois mois la démarche Be EST.

« Aujourd’hui, la Région Grand Est fait face à de nouveaux enjeux et porte de grandes ambitions.[…] L’objectif de cette démarche d’élaboration du SRDEII est d’abord de répondre aux problématiques auxquelles le territoire est confronté en matière de croissance et d’emploi. Il s’agit aussi d’imaginer des solutions adaptées aux territoires et aux entreprises. » a déclaré Philippe Richert, Président de la Région Grand Est, ancien Ministre.

UNE DÉMARCHE AMBITIEUSE QUI S’APPUIE SUR UN E IDENTITÉ QUI  RASSEMBLE :

Avec sa signature Be EST et sa démarche de concertation de grande ampleur, la Région Grand Est est
devenue en trois mois la 1ère Région de France à disposer d’une identité dédiée à sa stratégie et être
parvenue à mobiliser l’ensemble des forces vives du territoire autour d’une ambition partagée :
• 300 acteurs de l’entreprise et 110 acteurs institutionnels en entretiens individuels,
• 980 participants aux 12 réunions de concertation territoriales, dont 8 avec les acteurs de l’entreprise et 4 avec les acteurs institutionnels.

… ET UNE MÉTHODE DE CONCERTATION NUMÉRIQUE INÉDITE :

Le Grand Est est aussi la 1ère région à proposer une solution innovante de concertation en ligne, participative et interactive. Ouverte depuis le 20 septembre, www.be-est.com vise à recueillir les avis de ses acteurs économiques et institutionnels afin d’enrichir sa réflexion.
Aujourd'hui, la Région a déjà réussi à constituer une communauté d’acteurs engagés et mobilisés pour faire du Grand Est un territoire de réussites.
Depuis le 3 octobre la consultation est aussi ouverte aux citoyens.
Toutes les personnes qui souhaitent prendre part à la démarche peuvent venir donner leurs avis sur www.be-est.com/citoyen .

Retrouvez l'intégra lité des avis proposés sur www.be-est.com !
Chaque semaine, de nouvelles questions sont mises en ligne jusqu'au 15 décembre 2016.

UNE AMBITION OFFENSIVE

Si l'élaboration du SRDEI I (Schéma Régional de Développement Économique, d'innovation et d'internationalisation} est certes une obligation légale, la Région Grand Est souhaite en faire sa véritable stratégie aussi bien en créant des outils opérationnels qu'en valorisant les potentiels de tous ses territoires.

Aller de l'avant plutôt que de subir ... Proposer et innover plutôt qu'accompagner ... Rayonner à 360 ° plutôt que de se replier ... Ces postulats sont en même temps la base de travail et l'ambition portées par la Région Grand Est pour établir sa stratégie économique.

Le choix d'une vaste concertation auprès de toutes les filières -- industrielles, tertiaires, artisanales, agricoles ou du champ de l'économie sociale et solidaire -- dans chaque territoire, avec l'ensemble des acteurs de la chaîne économique repose sur  la volonté  des  élus de croiser  les potentiels à  l'échelle de la région Grand Est, de créer des synergies avec tous ses territoires et de mettre en réseau  des opérateurs  qui peuvent, en travaillant ensemble,  dégager  de formidables  plus-values.

De ces multiples rencontres ont émergées les grandes orientations de la stratégie régionale qu'il appartient désormais d'organiser de manière coordonnée et cohérente pour les décliner dans les mois à venir en outils opérationnels efficients tant à l'échelle territoriale qu'à l'ensemble des filières économiques.

LES PROCHAINE ÉTAPES DE LA DÉMARCHE

15 décembre 2016 : clôture de la consultation sur www.be-est.com et diffusion des résultats ouverts à tous
15 et 16 décembre 2016 vote des orientations  stratégiques  régionales  de développement économique, d'innovation et d'internationalisation par les conseillers régionaux du Grand Est
28 avril 2017 : adoption du SRDEI I par les conseillers régionaux du Grand Est
Source : Communiqué Région Grand Est

EN SAVOIR PLUS
Téléchargez le dossier au format PDF

http://www.grandest.fr/
Rejoignez-nous et suivez l'ensemble de la démarche sur le compte Twitter de la Région




- - - - -
Intégré au patrimoine communal en 1982 au terme d’une donation de Madame Marguerite GILLET, l’Hôtel de Marisy a été occupé jusqu’en septembre 2015, par la Direction de l’Enseignement de la Ville de Troyes. 
Depuis cette date, cet hôtel particulier qui offre un peu plus de 600 m² de surface utile, est libre de toute occupation.
La Région Grand Est, qui a comme objectif de rapprocher les citoyens du Conseil régional, a décidé de mettre en place des agences territoriales réparties à une échelle pertinente au regard des compétences de la Région. 

12 agences territoriales vont être installées et couvriront un territoire d’environ 450 000 habitants.
Afin de faciliter leurs accès, la Région Grand Est souhaitait l’installation dans des bâtiments facilement identifiables, en centre ville et facilement accessible par les transports. 

Après des recherches et un travail avec la Ville de Troyes et le Grand Troyes, la Direction du Patrimoine bâti de la Ville de Troyes a proposé l’Hôtel de Marisy dont la situation géographique répond aux critères de la Région Grand Est.

Ainsi, à l’occasion d’une réunion tenue le 24 novembre dernier, les représentants de la Région ont fait savoir que l’Hôtel de Marisy avait retenu leur attention et ont confirmé à la Ville de Troyes leur intention de se porter acquéreur du bâtiment.
Pour cette agence territoriale, deux implantations immobilières sont en cours afin de créer l’agence de TroyesChaumont. Elles fonctionneront sur les deux sites où les personnels seront répartis, permettant une meilleure couverture de ce territoire de l’Aube.

La Ville de Troyes et la Région Grand Est se réjouissent de la transformation de cet hôtel particulier en une agence territoriale, permettant à la Ville d’être sûre d’une occupation et d’une réhabilitation de ce patrimoine communal, et à la Région d’installer ses services de proximité dans des locaux répondant aux volontés de l’exécutif de territorialiser ses services, condition nécessaire à l’efficacité de l’action publique régionale.
Source : Communiqué Région Grand Est


- - - - -
Au programme : 1 million d’euros de nouveau attribués à des projets entrepreneuriaux utiles et innovants
Selon le baromètre des professionnels Odoxa pour Aviva réalisé en novembre 2016 (*), 86 % des Français estiment qu’en France, on ne favorise pas assez les entrepreneurs et repreneurs d’entreprises et 88 % des entrepreneurs partagent cet avis. 
Convaincu que ce sont ces derniers qui inventeront les solutions de demain, Aviva France, assureur de référence pour les PME et TPE, lance sa saison 2 de La Fabrique Aviva.
Après une première saison riche en succès et qui a su trouver son public d’entrepreneurs, ce nouvel opus s’annonce encore plus prometteur…

Saison 1 : dans les épisodes précédents… plus de 1 050 participants !
Lors de la saison dernière, plus de 1 050 projets entrepreneuriaux ont concouru pour soutenir l’emploi local, protéger l’environnement, renforcer le lien social ouagir pour une santé durable. Parmi ceux-ci, 183 ont été désignés finalistes par 2,7 millions de votes. Un jury national composé de personnalités reconnues du monde entrepreneurial a ensuite sélectionné 64 Grands Gagnants qui ont reçu des allocations de 5 000 €, 10 000 €, 25 000 € et 50 000 € pour financer leurs projets. 

Que réserve la saison 2 ?

Une saison 2 en 3 épisodes
Rappel du synopsis : La Fabrique Aviva a pour objectif de favoriser le développement de l'économie sociale et environnementale et d’être un catalyseur de l'innovation citoyenne en débloquant 1M € pour soutenir 200 projets entrepreneuriaux utiles et innovants, sélectionnés par le grand public. 

Pour espérer faire partie des 200 finalistes, les projets doivent s’inscrire dans l’une des 4 catégories suivantes :
Emploi, éducation, formation
Lien social, inclusion, citoyenneté
Handicap, santé, alimentation
Environnement, biodiversité, énergie

- Episode 1 – Tous en piste 
Tout entrepreneur, quelles que soient la taille et la nature de son entreprise, peut postuler dans une catégorie du 17 janvier 2017 au 28 février 2017 sur la plate-forme Web collaborative dédiée à l’opération www.aviva.fr/Lafabrique.
Dans le même temps, les 24 janvier, 2 et 9 février 2017, Aviva France part à la rencontre des entrepreneurs en région dans 6 grandes villes françaises  à l’occasion de son #FabTour. 
Au programme : tables rondes et partages d’expériences sur l’entrepreneuriat local.

- Episode 2 – Place aux votes
Du 14 mars au 11 avril 2016, tous les projets sont visibles sur le site de la Fabrique Aviva et ouverts aux votes du grand public. Chaque personne qui s’inscrit a 10 votes qu’il peut attribuer librement à ses projets favoris.

- Episode 3 – La sélection finale
Le 28 avril, les 200 projets ayant récolté le plus de votes sont désignés finalistes. Ils sont alors notés par des jurys locaux lors de sessions de pitch en région. 44 projets reçoivent  5 000 € ou 10 000 €.
Après une présentation devant le Grand Jury à Paris le 22 juin, 12 Grands Gagnants, présélectionnés par les jurys locaux, reçoivent 25 000 € ou 50 000 €.

- Episode bonus           
Les 142 autres projets finalistes reçoivent 2 000 € chacun et bénéficient d’un accompagnement dans la réalisation d’une opération de crowdfunding en partenariat avec Bulb in Town.


Parti-pris du réalisateur :
« Aviva France est un investisseur engagé dans le financement de l’entrepreneuriat français et notamment dans l’économie sociale et environnementale avec un fonds dédié doté de 30 millions d’€ « Aviva Impact Investing France ». Nos agents généraux présents partout en France sont eux aussi des acteurs clés du développement des entrepreneurs locaux. Avec La Fabrique Aviva, nous souhaitons soutenir l’initiative entrepreneuriale déjà très dynamique en France. C’est aussi une initiative pionnière qui soutient des projets particulièrement innovants car ils concilient performance économique et impact social et environnemental », déclare Patrick DIXNEUF, Directeur Général d’Aviva France.

Les partenaires de la production : pour cette opération, Aviva France s’est associé à des partenaires prestigieux et experts de l’entrepreneuriat : l’entreprise Mazars, le média BFM Business, l’association MakeSense, l’organisme UP Conferences, le mouvement des entrepreneurs sociaux Mouves, le site de crowdfunding Bulb in Town, le réseau d’entrepreneurs sociaux Ashoka et l’espace de coworking collaboratif La Ruche.

Spin-off de La Fabrique Aviva : un soutien à l’entrepreneuriat social et solidaire
En novembre, à l’occasion du mois de l’Economie Sociale et Solidaire, Aviva France s’engage auprès de 2 initiatives fortes :
La Social Good Week, rendez-vous du web social et solidaire du 30 novembre au 6 décembre 2016, qui fait connaître, fédère et encourage les porteurs de projets utilisant le numérique au service de l’intérêt général. Soutenant les initiatives entrepreneuriales utiles, Aviva France est partenaire de l’événement.
La Petite Etoile et Maddyness publient ce mois-ci un ouvrage dédié à l’entrepreneuriat social et environnemental : BackPack IMPACT. Aviva France parraine ce livre qui contient toutes les ressources utiles à destination des créateurs d’entreprises. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes n’est pas fortuite. Les entrepreneurs français sont aujourd’hui les véritables acteurs de notre économie.
Source : Communiqué La Fabrique AVIVA

EN SAVOIR PLUS

A propos de La Fabrique Aviva
Économie circulaire, circuits courts, consommation collaborative, prévention, réinsertion professionnelle, agriculture durable, proximité…Un très grand nombre de projets peuvent bénéficier du soutien de La Fabrique Aviva. Ce sont ainsi 200 projets finalistes qui obtiendront une aide financière parmi lesquels 58 Grands Gagnants qui seront récompensés par des prix allant de 5 000 € à 50 000 €. Pour la Fabrique Aviva, une bonne idée doit être utile, innovante, durable, profitable et avoir un impact positif sur la communauté ! 
Pour suivre les actualités de La Fabrique Aviva, rendez-vous sur www.aviva.fr/LaFabrique

A propos d’Aviva France
Avec plus de 180 ans d’expérience en France, Aviva France, filiale de l'un des premiers assureurs vie et dommages en Europe, offre une gamme complète de produits à 3 millions de clients, particuliers, artisans commerçants, professions libérales et petites et moyennes entreprises. La compagnie se distingue par un modèle solide et rentable de multidistribution (agents généraux, courtiers, conseillers vie, conseillers en gestion de patrimoine UFF et assurance en direct). Aviva France compte également des partenaires tels que l’AFER, première association d’épargnants de France, le Groupe Crédit du Nord. Aviva France emploie directement plus de 4 300 collaborateurs. Pour plus d’informations sur Aviva France, consulter http://presse.aviva.fr/ et sur Twitter : @AvivaFrance




Baromètre des professionnels Odoxa pour Aviva - novembre 2016


- - - - - - - -
Du 1er au 24 décembre à Strasbourg, vivez un Noël décalé avec la 2e édition du OFF, qui investit différemment les traditions de Noël.
Proposé en parallèle des marchés de Noël traditionnels, le OFF, c’est l’opportunité de vivre les fêtes de fin d’année sous un autre angle, celui de l’achat responsable, grâce à un marché où vous découvrirez des modes de consommation qui font sens.
Les acteurs de l’économie sociale et solidaire, les commerçants, artistes et associations du quartier Gare vous ont concocté un programme plein d’originalités et de nouveautés !
Laissez-vous surprendre…

Marché OFF : d'autres produits, d'autres valeurs

Si vous cherchez des produits variés, éthiques, responsables et originaux, vous trouverez certainement votre bonheur sur ce marché. 
Installé à la lisière de la Grande Île et du quartier Gare dans un décor atypique fait de dômes et de containers, la vingtaine d’exposants présents vous donnera à voir l’étendue de l’offre issue de l’économie sociale et solidaire, pour créer la surprise et partager autour de valeurs fondamentales. 
Meubles vintages, habillement customisé, créations originales d’artisanat d’art et alimentation bio, il y en a pour tous les goûts sur ce marché pas comme les autres !

Un parcours street art

Fier de son histoire, de ses cultures, le quartier de la Gare offre d’exceptionnelles perspectives pour les amoureux de la ville en général et de l’art urbain en particulier.

Cette situation fait de ce quartier le terreau fertile d’une vivacité créative et il est devenu, au fil des années, l’écrin chéri par de nombreux artistes ou institutions culturelles.

Laissez vous attirer par ces oeuvres inédites et prenez le temps d’une respiration dans cet univers fascinant et foisonnant.

Des événements
Sur le marché OFF Place Grimmeissen et chez les commerçants partenaires du quartier Gare vous pourrez découvrir : concerts, contes, ateliers DIY (Do It Yourself), dégustations, afterworks, performances, conférences-débats…  Plus d’une soixantaine d’événements vous est proposée.

Tout savoir ?
Téléchargez le programme

J'y vais !
Du 1er au 24 décembre, retrouvez le Marché OFF tous les jours de 12H00 à 20H00 et jusqu’à 21H00 les vendredis et samedis (*)
(*) le samedi jusqu'à 18h

EN SAVOIR PLUS

Source : Marché Off Strasbourg - Programme

- - - - - -
A l’approche des fêtes, les liquoreux bordelais rencontrent les liquoreux alsaciens ! 
Les 15 et 16 décembre, le Comte Alexandre De Lur Saluces, figure emblématique du Sauternais, ancien propriétaire de Château d’Yquem et aujourd’hui du Château de Fargues, nous fait l’honneur de sa présence en Alsace. 
Il a choisi le caviste Au Millésime pour livrer ses subtiles sensibilités et fines connaissances de cette vigne réputée mondialement. 
Avec Léonard Humbrecht, du Domaine Zind-Humbrecht, ils partageront leurs expériences au cours de 2 rendez-vous inédits, pour le plus grand plaisir des palais les plus exigeants et les plus expérimentés.

Jeudi 15 Décembre| Conférence et débat autour des liquoreux alsaciens et bordelais
• Librairie Kléber, salle blanche - de 16h30 à 18h00

Un moment privilégié au côté du Comte Alexandre de Lur Saluces, grand vigneron et personnalité du monde du vin. Défenseur passionné du vin de Sauternes, ce village qui a donné son nom à l’appellation qui produit les grands vins blancs liquoreux du Sauternais. Il évoquera son savoir-faire et comparera son identité organoleptique avec Léonard Humbrecht, autre grand vigneron et figure emblématique des liquoreux alsaciens.
À l’occasion de ce partage, à travers un échange sur les pratiques différentes, ils dévoileront les secrets des liquoreux aux arômes les plus fins qui feront l’objet d’une dégustation :
« Sauternes, Château de Fargues 2002 » VS « Pinot Gris Clos Jebsal Sélection de Grains Nobles - Domaine Zind-Humbrecht 2001 », service assuré par les sommeliers du Crocodile et du Millésime dans des verres Expert Spiegelau.
Cette rencontre est organisée par Michel Falck, Responsable et Gérant de la cave "Au Millésime" avec le soutien de la Librairie Kléber et sera suivie d'une dédicace du livre du Comte Alexandre de Lur Saluces, paru le lundi 14 novembre 2016 aux éditions Gallimard «D'Yquem à Fargues. L'excellence d'un vin, l'histoire d'une famille». ǁ Librairie Kléber : 1 Rue des Francs Bourgeois, 67000 Strasbourg

Jeudi 15 Décembre| Dîner construit autour des liquoreux
• Le Crocodile - à partir de 19h30

Ludovic Kientz, Chef du crocodile, et Christine Rigoulot, Chef Exécutif du château de Fargues se sont entendus pour sublimer leurs plats afin de créer une harmonie parfaite avec les vins des deux vignerons. Organisé au sein de l’emblématique restaurant Strasbourgeois et construit atour des vins du Château de Fargues, ce dîner intriguera les papilles des invités par les accords surprenants qu’offriront ces vins d’une forte et variable sucrosité avec des plats recherchés et étudiés pour apporter au palais des convives une harmonie équilibrée. L’alliance des deux chefs s’est faite dans le respect des vins en accord avec les mets et dans la plus pure tradition alsacienne qui situe le foie gras en fin de repas avant l’assiette de fromages qui conviennent parfaitement à la dégustation de ces deux vins. Le prix du dîner s’élèvera à 145€ par personne (limité à 60 personnes). 
Renseignements au Crocodile et au Millésime Strasbourg et réservations au Crocodile par téléphone : 03 88 32 13 02 ou par mail : contact@au-crocodile.com

Un menu organisé autour des liquoreux

Champagne extra brut Cuvée 739 Jacquesson
~
Saint-Jacques snackées au Caviar, Sauce Barbes au beurre noisette
Riesling GAu Millésime - A proposrand Cru Rangen de Thann Clos Saint Urbain 2014 Domaine Zind Humbrecht
~
Poularde de Bresse sauce Albufera, Le suprême en Streuzel d’épices,
la cuisse en mousseline de noix fraîches
Sauternes 2009 Château de Fargues
~
Tourte de Foie Gras et Truffes « Hommage à Emile Jung »
Sauternes 2009 Château de Fargues
~
Assiette de Fromages « Maison Lorho » MOF 2007
Sauternes 1998 Château de Fargues
~
Mignardises





Vendredi 16 Décembre | Dégustation des vins du Château de Fargues
Au Millésime Mulhouse - de 17h00 à 19h30


Philippe de Lur Saluces, fils du Comte Alexandre de Lur Saluces, fera déguster plusieurs vins du Château de Fargues à la boutique « Au Millésime » à Mulhouse, 1 rue des Maréchaux. Le secret du Sauternes du Château de Fargues, le savoir-faire et tous les mystères des terres bordelaises seront mis à nu lors de cette rencontre prestigieuse.
ǁ «Au Millésime» Mulhouse : 1 rue des Maréchaux, 68 000 Mulhouse


Portrait du Comte Alexandre de Lur Saluces

Viticulteur français, Alexandre de Lur Saluces a été gestionnaire pendant 36 ans du Château d’Yquem et est aujourd’hui propriétaire du Château de Fargues, situé aussi dans le Sauternais et appartenant à sa famille depuis 15 générations. 
Figure du Vignoble de Bordeaux, la famille de Lur Saluces met un point d’honneur à une recherche inconditionnelle d’excellence et dont la devise se traduit par « Noch » qui signifie « Encore ».





Un livre dédié à sa passion : "D'Yquem à Fargues".

Alexandre de Lur Saluces, fort de quarante ans d’expérience au service des domaines familiaux d’Yquem et de Fargues, dresse ici un véritable plaidoyer pour le Sauternes, s’appliquant à partager sa passion et à expliquer l’élaboration de ce vin liquoreux si singulier, fruit du travail de l’homme, d’un savoir-faire ancestral, d’un terroir unique et d’un phénomène naturel miraculeux.



Fondé à Strasbourg en 1975 et repris en 1996 par Michel FALCK, le caviste «Au Millésime» propose le meilleur du vin et des alcools rares. Partenaire des vignerons et viticulteurs les plus prisés de l’Alsace et de l’hexagone, «Au Millésime» détient une cave de plus de 2 000 références, dont 200 vins d’Alsace et plus de 200 whiskys! Via son réseau de boutiques en Alsace (Strasbourg, Vendenheim, Mulhouse, son site marchand www.aumillesime.com et maintenant ViGA Pro, Vins et Gastronomie au service des Professionnels, l’équipe experte du Millésime, composée de 7 sommeliers et 1 oenologue, tous passionnés de vin et de gastronomie, apporte son exceptionnel savoir-faire, ses précieux conseils et une kyrielle d’accords mets-vins aux épicuriens et amateurs de bonnes choses. Incontournable en Alsace, la maison «Au Millésime» est partenaire des plus grands noms de la gastronomie régionale et organise chaque année son propre Salon des Vins.

Plus d’informations sur www.aumillesime.com et les pages Facebook Au Millésime/Comptoir du Millésime et Au Millésime Mulhouse.



- - - - - - - - - -

Soutenu par la Région Grand Est et les Chambres de Commerce et d’Industrie Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine, l’espace collectif Grand Est du salon Pollutec (hall 4, stand M 124) a été inauguré ce mercredi 30 novembre 2016, à Lyon, en présence de Paul Arcker, Président de la CCI Lorraine, Jean-Claude Riedel, Président de la Commission Développement Durable de la CCI Alsace et Stéphane Vauché, Président Directeur Général de la société Vauché SA.

Salon leader mondial du marché de l’environnement, Pollutec réunit, du 29 novembre au 2 décembre, l’ensemble des équipements, technologies et services de traitement des pollutions et plus généralement de préservation de l’environnement et de mise en oeuvre du développement durable. Près de 65 000 visiteurs sont attendus à cette 27ème édition du Salon.


L’espace collectif Grand Est

Pour cette première édition commune, l’espace collectif Grand Est réunit sur deux stands 30 exposants sur 450 m², dont la Région Grand Est, les CCI Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine, l’Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg (ENGEES), le Centre Régional d’Innovation et de Transfert de Technologies (CRITT) Matériaux Alsace, le CETIM-CERMAT (67), l’Institut Carnot Mica (67), le réseau d’éco-entreprises du Nord Lorrain Eden Green Valley, le Centre technique des procédés et de l’environnement Progepi (54), ainsi que 19 entreprises.

Les exposants éligibles ont bénéficié de l’« Aide au développement international des entreprises », un dispositif de soutien financier au développement à l’international, facilitant notamment la présence des entreprises sur des salons internationaux, co-financé par la Région et les CCI. Les CCI leur ont apporté, quant à elles, un accompagnement technique et logistique pour organiser et faciliter leur présence sur Pollutec. La Région et les CCI prennent également en charge une partie du coût de l’espace d’accueil, à la fois lieu d’échanges avec les clients, de restauration et de représentation institutionnelle.

Par ailleurs, d’autres entreprises régionales exposent en dehors de l’espace collectif Grand Est, au sein du salon Pollutec dans les secteurs dédiés à leur activité. Il y a ainsi près de 104 représentants du Grand Est sur le salon, qui témoignent du dynamisme régional dans le domaine des technologies de l'environnement.
Source : Région Grand Est





Les 19 entreprises présentes sur l’espace collectif Grand Est : 
  • Artemise SAS (collecte et recyclage de déchets électriques, à Strasbourg),
  • Aquatiris (systèmes d'assainissement végétalisés, à Strasbourg),
  •  Dräger Safety France SAS (distribution de systèmes de détection de gaz, de flammes, d'alcool et de drogues, fixes et portables, d'équipements de protection respiratoire, oculaire, corporelle et de la tête, à Strasbourg),
  • FTZ (informatique industrielle, à Fléville-devant-Nancy),
  • Garlouis/Derisys (dispositifs de bicarburation pour les poids lourds, à Reichstett),
  • Herli France (produits pour l’entretien des installations d’adduction d’eau potable, à Mundolsheim),
  • In Air Solutions (développement et commercialisation d'analyseurs de polluants de l'air, à Strasbourg),
  • Kallistone International (conception, fabrication et distribution de solutions d'optimisation de combustion des hydrocarbures, à Trois-Epis),
  • Klearios (traitement de l’air et des odeurs, à Sélestat),
  • MGE Transports (logistique, à Chavelot)
  • NOGEMA Ingénierie (micro-informatique embarquée, à Nancy),
  • Peduzzi Bâtiment (gros oeuvre, à Saint-Etienne-lès-Remiremont),
  • Polymer Trading France (réalisation de structures pour l’eau potable et l’assainissement, à Steige),
  • Robvalve (fabrication et commercialisation de robinetterie industrielle, à Strasbourg),
  • Sewerin (développement d'appareils de mesure pour la recherche de fuites de gaz et d'eau, à Hoerdt),
  • Tecnitude (vente et location de convoyeurs à bande et de trémies, à Riedisheim),
  • UFT France (équipements hydromécaniques destinés aux réseaux et aux ouvrages d’assainissement et d’eaux pluviales, à Rosheim),
  • Vauche SA (installation de structures métalliques, chaudronnées et de tuyauterie, à Sedan),
  • Westrand International (ingénierie de l’odeur, neutralisation d’odeurs, à Altkirch).

Plus d’informations sur le site : www.pollutec.com



- - - - - - -