27 nov. 2012

Le Défi des Bâtisseurs : le docu-fiction en 3D-relief de la Cathédrale de Strasbourg


Samedi  15 décembre 2012 à partir de  20H45, Soirée 3D
L’innovation technologique est pour ARTE un défi permanent. Après le spectacle vivant et les grandeurs de la nature (lors des précédentes journées 3D, le 31 décembre 2010 et le 19 février 2012), la chaîne poursuit donc son développement sur les programmes en 3D et invite les téléspectateurs à renouveler l’expérience toute une soirée, le 15 décembre 2012.

Les programmes seront diffusés en 3D sur le canal 333 de la TV d'orange et parallèlement en 3D sur Arte. Par ailleurs, ces programmes seront également proposés en 3D sur l'offre VOD de Numéricable.

Samedi 15 décembre 2012 À 20H45
Le défi des bâtisseurs
La cathédrale de Strasbourg
Un Docu-fiction en 3D-relief de Marc JAMPOLSKI - (2012, 88MN)
Coproduction  : ZDF/Arte, Arte Geei, Seppia, Indifilm, Cfrt, Binocle
Avec la participation de  : Orange, France Télévisions, Histoire
Avec le soutien de  : Cnc, Mfg F  ilmförderung Baden-Württenberg, Communauté Urbaine de Strasbourg, Région Alsace, Fondation de l'Oeuvre Notre Dame, Angoa-Procirep, Drac Alsace

La Bande Annonce


LES BÂTISSEURS
La construction de la cathédrale de Strasbourg a duré plus de trois cent ans, de la fin du roman à la fin du gothique.
 De nombreux bâtisseurs vivaient à Strasbourg à cette époque. Ils ont empreint la cathédrale de leur propre style. Parmi eux :
Erwin De STEINBACH (1277/84-1318)
Il est l’un des principaux maîtres d‘oeuvre, si ce n’est LE maître d’oeuvre, tant le mythe qui s’est bâti autour de son nom — notamment grâce aux écrits de Goethe — laisse penser qu'il fut le génie visionnaire de la cathédrale. Il est le premier bâtisseur dont le nom apparaît dans les archives. On lui doit notamment les plans de construction de la façade et la grande rosace.
Maître GERLACH (1341-1371)
Petit-fils d’Erwin de Steinbach, il obtient le poste de maître d’oeuvre en 1341. On lui doit notamment la chapelle Sainte Catherine, une des chapelles de la cathédrale. L’apport de maître Gerlach reste considérable, notamment dans la conception des voûtes et dans la modénature (traitement ornemental : moulures, caissons).
Michael De FRIBOURG (1383-1388)
Il éleva l’étage du beffroi à la fin du XIVe siècle.

Klaus De LOHRE (1397-1399)
Il fut vraisemblablement responsable de l’édification de la structure moyenne abritant la voûte des cloches.


Ulrich D’ENSINGEN (1399-1419)
Il supervisa la construction de l’octogone au-dessus de l’ancienne tour nord.


Jean HÜLTZ (1419-1449)
Second d’Ulrich d’Ensingen, Jean Hültz de Cologne érigea la flèche qui surmonte la tour. Il suréleva les tourelles d’escalier jusqu’au départ de la flèche, oeuvre d’une rare virtuosité qui culmine à 142 mètres au-dessus du sol.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

LES INTERVENANTS (Sélection)
Scientifiques et experts de différents domaines nous expliquent le défi qu'a constitué la construction de la cathédrale. Ils présentent les derniers acquis de la recherche et contribuent à élucider les mystères de cette merveille architecturale.
Sabine BENGEL
Historienne de l’art, elle est chargée de documentation à la Fondation de l’OEuvre Notre-Dame de Strasbourg.
Johann Josef BÖKER
Professeur d’histoire de l’art et directeur de l’Institut d’Histoire de l’Architecture, il a publié un catalogue de la plus grande collection de dessins d’architecture gothique au monde.
Jean-Sébastien SAUVÉ
Historien de l’art et chercheur au sein de l’institut technologique de Karlsruhe
Francis RAPP
Historien, spécialiste du Moyen-Âge et professeur émérite à l’Université de Strasbourg.
Marie-José NOHLEN
Historienne de l‘art, elle a coécrit, avec notamment Sabine Bengel et Francis Rapp, le livre La grâce d‘une cathédrale, « la » référence pour l‘histoire de la cathédrale de Strasbourg.
STÉPHANE POTIER
Architecte, il a modélisé la cathédrale en 3D.


Dimanche 16 décembre 2012 À 14H20
Le défi des bâtisseurs
Making ot de Gabriel GOUBET
Coproduction  : Seppia, Zdf/Arte  (HD, 2012, 20 Mn)
Quels sont les défis techniques d’un film en 3D ? Une plongée dans les coulisses du tournage...
Quels sont les éléments clés de la production d’un film en 3D ? 
Le réalisateur et les différents experts du film nous font découvrir les techniques permettant de fusionner images réelles et images de synthèse en un tout homogène et les différences entre le montage d’un film en 3D et en 2D. Autant de technologies numériques de pointe grâce auxquelles le Strasbourg du Moyen Âge reprend vie sous nos yeux.

 En ligne à partir du 4 décembre sur ARTE.TV/Cathédrale
Une expérience Transmédia
Un important dispositif transmédia  a été conçu par Julien AUBE :
- Un webdocumentaire propose de découvrir la cathédrale et son histoire sous la forme d‘un jeu interactif en immersion. L’internaute incarnera un jeune architecte et deviendra un bâtisseur des temps modernes. Le « Tower Builder », outil de design intégré au webdocumentaire, lui permettra de prolonger le rêve des bâtisseurs et de créer une deuxième tour virtuelle à la cathédrale de Strasbourg.
- Une Application Mobile géolocalisée, accessible par QR-Codes ou Tags NFC (1), invite à un parcours sur les traces des bâtisseurs via une visite « augmentée » et un jeu « in situ ». Les utilisateurs pourront découvrir les tours crées par les internautes avec le « Tower Builder » et voter pour leur deuxième tour préférée, la partager sur les réseaux sociaux et inviter d’autres personnes à participer.
- Un Blog d’actualités est déjà en ligne avec des liens vers les réseaux sociaux.
- Une Médiathèque met à disposition les documents du Défi des bâtisseurs en quelques clics.
Projet retenu dans le cadre de l'Appel à Projets "Services Numériques Innovants 2012" du Ministère de la Culture et de la Communication.

À PARTIR DE 2014
Un prolongement du dispositif
Un Social Game, disponible en français, allemand et anglais , permettra de rejouer l’histoire et de gérer le chantier de la cathédrale. 
Il nous transposera dans les conditions de l’époque. Les joueurs suivront de A à Z une formation de bâtisseur. 
Enfin, ils construiront leur cathédrale virtuelle, pierre par pierre, à leur propre rythme, avec les autres compagnons du jeu. 
Un vrai jeu vidéo de stratégie.
Source : Dossier presse ARTE


EN SAVOIR PLUS

(1) Nouveau : NFC (Near Field Communication)
Cette toute nouvelle technique va remplacer le flashcode. Elle permet aux utilisateurs d’un mobile d’accéder, sans contact, directement à un contenu choisi. Strasbourg, une des villes pionnières en France pour la mise en place de cette technologie, installera des bornes NFC autour de la cathédrale pour offrir une visite « augmentée » de l’édifice et ses alentours (avec notamment des images du film).