28 mars 2015

FEW 2015 nous met l'eau à la Bouche !

La Fête de l’Eau à Wattwiller  (FEW) est un parcours d’art contemporain installé dans le village de Wattwiller, au plus près des habitants puisque ce sont eux qui accueillent les œuvres et les artistes, dans leurs granges, leurs jardins, leurs garages… qui participent activement aux performances musicales, chorégraphiques, photographiques… ou encore qui hébergent les artistes.

Ces rencontres avec les lieux et les gens stimulent les créations des artistes ainsi que la réflexion des habitants et leur relation à l’art. Chaque année un thème différent lié à l’eau donne une tonalité particulière à cet événement / création.

Interventions pédagogiques, résidences d’artistes, expositions dans les lieux culturels alentours, rencontres avec le public sont autant d’étapes préparatoires au rassemblement des nombreux participants autour d’un parcours exposition ponctué de jeux et de spectacles.
Inaugurée par une journée de fête avec animations, jeux et rencontres avec les artistes, l'exposition reste visible pendant 15 jours.

Pendant les semaines d’exposition, de nombreuses visites guidées sont organisées, notamment pour plus de 1000 scolaires. Des expositions dans des lieux partenaires sont également organisées chaque année en amont du parcours. C'est une expérience de pédagogie autour de la création contemporaine qui rassemble professionnels et passionnés.
La FEW est une promenade entre village et nature, découvertes artistiques et rencontres humaines. C'est un territoire qui ouvre ses portes aux artistes, une association qui les accueille, comme elle accueille les visiteurs, avec chaleur et intérêt, et partage leurs interrogations sur la société et l'environnement.
C'est une fête de l'art et de son public.



FEW 2015 : L’EAU A LA BOUCHE
Entre désir, murmures et gourmandise, le parcours d'art contemporain de la FEW invite une dizaine d'artistes à proposer une œuvre sur le thème "L'eau à la bouche"

ARTISTES INVITES                                                                                                      

Catherine Larré, Anaïs Lelièvre, Sonia et Olivier, Nicolas Tourte, Hervé Lesieur, Philippe Desloubières,   Pascale Klingelschmitt, David Lafrance, artiste québécois en partenariat avec le FRAC Alsace et Langage Plus au Saguenay, Konrad Loder et les étudiants de HEAR Strasbourg, Stagiaires de l’IEAC de Guebwiller

Anaïs Lelièvre
Anaïs Lelièvre a détourné progressivement son travail sur l'écrit et le mot pour en faire la matière d'installations et performances. Les lettres, la bouche, la langue sont évoqués ou représentés pour exprimer le passage entre l'intime et le visible.
Anaïs Lelièvre vit et travaille à Paris où elle est née en 1982.
Après une maîtrise d'esthétique et sciences de l'art en 2004, elle poursuit des études en école supérieure d'art en 2010 et simultanément passe un doctorat d'arts plastiques en 2012. Un de ses premiers projets exposé l'a été en Alsace, dans le cadre des Arts au vert en 2009.
Depuis elle a fait plusieurs installations en plein air (Parc des Buttes-Chaumont, 2010, Horizons, 2014,…) et des interventions dans l'espace public avec le projet CLOC qu'elle développe depuis 2013 et pour lequel elle collabore avec des danseurs et comédiens. Elle a exposé ses dessins et vidéos dans plusieurs galeries à Paris, en Espagne, et en février 2015 à la Galerie 59 à Paris.

Konrad Loder
Sensible aux méthodes de prolifération utilisées par la nature et modélisées par la science, Konrad Loder les expérimente avec des matières du quotidien, souvent récupérées, qu'il met en œuvre avec technicité et précision. Ses sculptures peuvent ainsi prendre des apparences très diverses en fonction des matériaux rencontrés, simples comme le bois ou le métal, mais aussi des objets usuels qu'il transforme par l'accumulation, l'assemblage ou par des interventions qui peuvent êtres répétées pendant plusieurs mois ou années.
Né en 1957 à Munich, Konrad Loder y a fait ses études à l'école des Beaux-Arts. Lauréat de plusieurs prix de sculpture, il a été invité en résidence au Credac à Ivry, puis à la Cité internationale des arts à Paris, où il s'est installé en 1991.
Il a fait de très nombreuses expositions personnelles en France et en Europe, dont la dernière à la Galerie Municipale Julio Gonzales d'Arcueil fin 2014. Il réalise fréquemment des commandes pour l'espace public. Konrad Loder est représenté par la Galerie Duboys à Paris et est actuellement enseignant à HEAR, Strasbourg.

Nicolas Tourte
À partir des éléments de son quotidien, ou des lieux dans lesquels il doit exposer, Nicolas Tourte nous montre un monde réinventé par son regard qui pourrait rappeler celui d'un explorateur de contrées inconnues.
Ses mises en scènes d'objets, gestes, corps évoluent entre humour, cruauté ou distance poétique. Des objets anciens ou des rebuts dialoguent avec une technologie très précise, vidéo ou montage d'images numériques pour nous faire découvrir un merveilleux dans des détails que nous oublions de regarder.
Nicolas Tourte est né en 1977 à Charleville-Mézières, il vit et travaille à Lille et dans tous ses lieux de résidence. Il est représenté par la Galerie Laure Roynette à Paris.
Après des études d'art à l'école des Beaux-arts de Valenciennes, il expose principalement dans le Nord (Fantastic, Lille 3000, 2012, et en Normandie (Galerie Duchamp, 2007, Usine Utopik, 2010, Musée de Louviers, 2012,…). Intégrées dans la collection de l'ORCCA (Champagne Ardennes), ses œuvres sont exposées dans plusieurs pays. Sélectionné par Hermès pour réaliser des œuvres en relation avec quelques produits de la marque, son exposition "La tête dans les nuages"  a fait le tour du monde pendant deux ans jusqu'en fin 2014.
Il a été lauréat de plusieurs résidences en France et en 2015 de l'Atelier Wicar de Rome  avec le soutien de l'Institut Français.

Philippe Desloubières
Philippe Desloubières s'inspire des éléments initiaux du monde végétal, graines, cotylédon, bourgeons,… pour créer des sculptures le plus souvent monumentales auxquelles il donne la tension et la douceur de ces jeunes pousses. Les volumes qu'il met en forme à partir de feuilles de métal sont épurés, monochromes et deviennent des signes manifestes d'une explosion vitale en gestation.
Né en 1950, Philippe Desloubières a fait ses études à l'école des Beaux-Arts de Paris et il partage son temps entre la région parisienne et la Picardie.
Il expose régulièrement en France et à l'étranger. Il est présent dans de nombreuses collections publiques et privées en France, Belgique, Suisse, Allemagne, Maroc, Corée du Sud, Japon, Espagne, Portugal, Etat Unis, Brésil.
En Juin 2015: exposition au musée de la Cohue, musée des Beaux arts et Château Gaillard de Vannes
Son travail est représenté par la Galerie Réjane Louin, Locquirec et  la galerie Absolute Art, Knokke le Zout (Belgique).

Pascale Klingelschmitt
Principalement céramiste, Pascale Klingelschmitt utilise la terre en tant qu'élément de base du cycle de la nature. Elle la transforme pour exprimer son regard sur le monde végétal, parfois filtré par des épaisseurs de verre ou de porcelaine translucide. Entre empreintes, moulages et gravures, son travail tout en finesse pourrait s'apparenter à la collection pétrifiée d'un herborisateur.
Née en Alsace, Pascale Klingelschmitt vit et travaille à Lautenbach.
Après une formation à la Maison de la Céramique à Mulhouse en 2000,  elle passe un DNSEP à l'ISBA de Besançon et continue régulièrement des formations dans différentes techniques du verre et de la gravure. Elle expose régulièrement dans des pôles de céramique comme Vallauris, St Quentin la poterie (prix en 2011) ou Céramique 14 à Paris et également en Belgique et Pologne (2006), et un peu partout en Alsace. À venir : Maison de la terre Dieulefit (2015) et Musée de Guebwiller (2016)

Sonia et Olivier
Sonia et Olivier travaillent ensemble à des propositions culinaires novatrices. Liées au lieu et au contexte dans lequel elles sont présentées, elles font participer le public qui devient acteur, pas uniquement par ce qu'il mange, mais par la façon dont il est amené à regarder la nourriture et à la goûter.
Sonia Verguet
Née en 1981, Sonia Verguet vit et travaille à Strasbourg. Diplômée de l'école des Beaux-Arts de Dijon et de l'École des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle réalise des projets de design d'objets et de nombreuses scénographies, répond à des commandes pour les industriels, pour les institutions et se lance aujourd’hui dans le design culinaire. Sonia enseigne également le design à l’Université de Strasbourg.
Olivier Meyer

Olivier Meyer est cuisinier, diplômé du Lycée Hôtelier de Strasbourg où il vit. Il a travaillé à Londres et a effectué des séjours d’apprentissage de plusieurs mois en Asie du Sud-est (Viêt-nam, Thaïlande, Cambodge, …), en Allemagne et en Ukraine. Olivier a également assuré des formations à l’art culinaire aux étudiants en hôtellerie-restauration et intervient régulièrement dans la formation de cuisiniers professionnels.


PROJETS PÉDAGOGIQUES 

École élémentaire de Wattwiller, École d’Aspach Le Haut, Lycée professionnel Charles Pointet de Thann, Centre social Agora de Cernay, La Lucarne avec l'IME St André et l'école des Tilleuls de Cernay


AU PROGRAMME
Parcours exposition à Wattwiller  du 24 mai au 7 juin 2015 de 14h à 19h, jusqu’à 20h les vendredis


24 mai à 11h : Inauguration publique avec buffet créatif
- Journée festive jusqu’à 20h : performances, ateliers, rencontres avec les artistes…
- L’artiste Anaïs Lelièvre fait participer des habitants de tous âges de la communauté de communes à la performance «CLOC»…
- Hervé Lesieur avec la collaboration du cuisinier Olivier Meyer nous fera découvrir le goût de l’électricité avec « Le repas électrique », vers 18h
- Messa Saltzmann contera des histoires savoureuses
- Pendant toute la durée du parcours, un jeu de piste sera proposé aux visiteurs. La feuille de réponse inclura un coupon pour participer au tirage au sort d’une des œuvres de l’édition de Pascale Klingelschmitt.
- Couscous préparé par les dames de l’Atelier Cuisine du centre socioculturel Agora à CernayRéservation 06 78 88 60 34 (Déjeuner)
Renseignements : Office de Tourisme de Thann-Cernay 03 89 75 50 35 - Réservations visites guidées 06 59 27 50 63. - Accueil Place de l’Eglise à Wattwiller - Gratuit

31 mai : journée sapide
Des visiteurs du parcours reviennent avec une recette qui exprime pour eux le goût d’une des œuvres exposées, et la partagent avec le public

7 juin à 16h : dernier jour du parcours
 Remise aux acheteurs des pièces de l’édition de sculptures en verre créée par Pascale Klingelschmitt et tirage au sort d’une des œuvres :  Artiste de la céramique et du verre, Pascale Klingelschmitt prépare une petite édition en verre qui sera exposée et vendue sur le parcours et dont un exemplaire sera tiré au sort parmi les visiteurs qui auront voulu concourir.

du 26 mai au 5 juin :
Accueil des classes sur une journée complète (5h) pour les primaires et visite contée le matin entre 9h et 11h pour les maternelles.
Accueil des autres groupes tous les après-midi à partir de 15h30 et sur RV au 06 59 27 50 63
Pour les personnes sans rendez-vous, visites guidées tous les après-midis à 16h et les week-end chaque heure de 14h à 17h

En semaine :
Visites solidaires avec véhicules pour personnes ayant des difficultés à se déplacer.
Sur réservation (03 89 39 77 14), des membres de l’association seront à la disposition des visiteurs pour les conduire par petits groupes sur le parcours en voiture. En partenariat avec Wattwiller Solidarités.
Source :  Few2015
www.fetedeleauwattwiller.org